Combien Gagne un Éboueur Ripeur? Salaire: 27000€

Combien Gagne un Éboueur Ripeur? Salaire: 27000€
4.6 (92%) 5 votes

Le temps où certains regardaient les éboueurs avec dédains est terminé. Le salaire d’un ripeur ou celui d’un équipier de collecte est bon : vingt sept milles euros, et encore plus en fin de carrière ! Je vais vous en dire plus sur la fiche de paye et sur les moyens de vous faire embaucher si le métier vous intérèsse.

Comment devenir Éboueur Ripeur?

Collecter les ordures est entrain de devenir un métier recherché grâce au salaire qui est proposé. Ce sont des journées difficiles et physiques. Les bennes et les objets à ramasser sont lourds, il fait trop froid ou trop chaud…

Un autre métier très bien payé : travailler sur une plateforme pétrolière.

Le recrutement

Selon l’endroit où vous allez postuler, c’est la ville qui va vous embaucher, ou bien une entreprise privée. Si vous travaillez pour une municipalité, vous aurez le statut d’agent des collectivités territoriales (fonction publique).

Les conditions de travail

Il vous faudra aimer travailler au grand air, et vous préparez à affronter la météo au quotidien. Si vous ramassez les poubelles dans une grande ville, la pollution fera aussi partie des inconvénients à gérer.

Quant aux horaires, là encore, vous ne ferez pas des horaires de bureau. Soit on vous demandera de commencer très tôt (5 heures du matin), soit de finir très tard (au milieu de la nuit). Mais éboueur de nuit, ça paye bien.

Quelles sont les études que vous devez faire ?

On ne vous demandera pas d’avoir le bac pour devenir éboueur. Le métier est accessible sans diplômes, et la formation sera directement faite par l’entreprise qui va vous embaucher. Sachez toutefois qu’il existe des CAP spécialisés et même un bac pro qui peuvent être en plus dans votre recherche d’emploi :

  • CAP propreté de l’environnement urbain – collecte et recyclage,
  • CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux,
  • Bac pro gestion des pollutions et protection de l’environnement.

Cet autre article du site devrait vous intéresser : Les métiers sans diplôme qui payent bien.

Le salaire moyen d’un éboueur en France

Vous ne gagnerez pas 3000 euros par mois partout et tout de suite (ne confondez pas le salaire brut et net). Mais vous pourrez vite évoluer comme chef d’équipe, et là la rémunération deviendra tout de suite plus importante. Autre bon plan : le travail en intérim.

Mon conseil : pour gagner plus, suivez des formations pour vous spécialiser, et passez votre permis poids lourds dès que possible.

Voici une moyenne de ce que demandent les candidats quand ils postulent à ce genre de poste :

En tant que rippeur, vous pouvez demander jusqu’à 27000 euros bruts par an.

Quel salaire si vous êtes fonctionnaire ?

Si vous travaillez pour la fonction publique, vous aurez la sécurité de l’emploi mais un salaire beaucoup moins intéressant. Au même titre qu’un égoutier ou qu’un fossoyeur, vous serez en catégorie C en tant qu’éboueur, soit la catégorie la moins rémunératrice.

Voici la grille indiciaire :

Plus vous avez d’années de services, et plus vous allez gravir les échelons. Ces rémunérations ne comprennent pas les primes éventuelles auxquelles vous pourriez prétendre.

Vous trouvez que la France paye mal ? Pourquoi ne pas postuler à l’étranger ?

En Suisse

4 956 CHF = 4 257,83 EUR

Au Luxembourg

2529 / mois (EURO)

En Belgique

1.460 euros net

A New York (USA): 5000 euros par mois!

S’il y a bien une ville où les éboueurs sont considérés comme des héros, c’est celle-ci. New-York est un petit paradis financier pour qui y ramasse les poubelles. Les éboueurs y sont même plus payés qu’en Suisse : de 60 à 70.000 dollars par an.

Comment en faire partie ?

Avec un salaire pareil, forcément, les places sont chers. Les postulants sont nombreux, et la ville a même mise en place une liste d’attente. Chaque année, 500 postes sont proposés, pour 100 000 postulants ! Être choisi, c’est un peu avoir l’impression d’avoir gagné au loto !

Attention tout de même : ce salaire de 56 000 euros n’est pas pour les débutants. Quelqu’un qui démarre peut espérer environ 2500 euros par mois, mais après 5 ans d’expérience, c’est le jackpot !

Les différences de salaire et de condition de travail en France

C’est souvent lors des grèves qu’on peut en savoir un peu plus là dessus. Tous les éboueurs ne sont pas logés à la même enseigne. Petite comparaison entre Marseille, Lyon et Paris

A Marseille: 15 heures par semaine payées 35!

Si on en est arrivé là, c’est la faute des grèves à répétition. Résultat, faute d’heures suffisantes, la ville ne donne jamais l’impression d’être propre. Car à Marseille, ce sont les agents qui décident quand leur tournée est finie et qui jugent de l’état de propreté. C’est la règle du fini-parti qui s’applique.

Le plus fou dans tout cela, c’est que la taxe d’enlèvement des ordures ménagères est la plus élevée de France !

Combien gagne un éboueur marseillais ?

  • Salaire net : 1278 euros
  • Primes : 459 euros
  • Carte de transport : gratuite à 90%
  • Mutuelle comprise.
  • Si vous faites le rapport rémunération / heures travaillées, le ratio est très bon.

À Lyon

Si on prend les fiches de paye des éboueurs de Lyon et qu’on fait une moyenne, voici ce que ça donne niveau rémunération :

Pour un éboueur :

  • Salaire en début de carrière : 1 710 euros net par mois.
  • Salaire en fin de carrière : 2048 euros net.

Pour un chauffeur :

  • Au début : 1 804 euros
  • À la fin : 2 196 euros

Ces sommes comprennent des primes annuelles qui sont distribuées dans l’année, comme celles relatives aux astreintes neige qui sont versées l’hiver.

Travailler pour la Ville de Paris

La grille indiciaire pour un éboueur principale de classe supérieure :

Dites vous bien qu’un éboueur « de base » gagnera environ 200 euros de moins.

Les primes

Ce sont elles qui viennent compléter le salaire, et à Paris, il y en a beaucoup :

  • GIPA – Garantie individuelle du pouvoir d’achat
  • IA – Indemnité d’astreinte
  • IAT – Indemnité d’administration et de technicité
  • ICPE – Indemnité de chaussures et de petit équipement
  • RIFSEEP – REGIME INDEMNITAIRE TENANT COMPTE DES FONCTIONS, DES SUJETIONS, DE L’EXPERTISE ET DE L’ENGAGEMENT PROFESSIONNEL
  • ISG – INDEMNITE DE SUJETION GEOGRAPHIQUE (dom-tom)

Travailler pour Veolia

Difficile de trouver des informations précises sur le salaire. Heureusement d’autres éléments sur les avantages sont accessibles à tous. Peut-être que la liste à suivre vous donnera envie de postuler chez Veolia !

  • Les vacances : 25 jours
  • Les RTT : 12 jours
  • Les jours fériés travaillés : payés 100% + une journée à récupérer (2 pour le 1er mai)
  • Temps de travail : 35 heures par semaine
  • Prime d’intéressement : de 600 à 1000 euros.
  • Participation aux bénéfices : de 200 à 600 euros.
  • 13ème mois : oui
  • Des tickets restaurant à 8 euros.
  • Complémentaire retraite.
  • Mutuelle.
  • Chèques vacances.
  • Comité d’entreprise.

Des petits jobs saisonniers l’été ou l’hiver

Bien souvent, les mairies ont besoin de bras pendant l’été ou durant les durs mois d’hiver pour remplacer les éboueurs partis en vacances ou pour leur donner un coup de main.

Quelles sont les conditions pour les saisonniers ?

Un ripeur saisonnier est en principe embauché à temps complet, pour travailler 35 heures. Le temps de sa mission, s’il est embauché par la ville, il prendra le grade d’adjoint technique territorial 2ème classe.

Et la rémunération ?

La rémunération est bien souvent calculée sur 13 mois, d’après un indice de la fonction publique bien défini (voir plus haut dans l’article).

Par contre, comme pour tous les emplois publics vous ne deviendrez pas riche avec ce genre de travail saisonnier. La rémunération va varier entre 1300 et 1500 euros pour un mois à temps complet.

Quant aux horaires, ils peuvent être variables, et vous pourrez à être amené à travailler le week-end et en horaires décalés.

Les maires interdisent les étrennes !

Et ça, ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle ! Les étrennes ont permis à des générations d’éboueurs d’arrondir leurs fins de mois, tout comme les égoutiers, les pompiers et les facteurs.

Pour faire face aux agissements de certains escrocs, les maires sont de plus en plus nombreux à interdire à leurs agents d’aller faire du porte à porte pour les étrennes, même si cela mettait du beurre dans les épinards.

Combien donner pour les étrennes ?

Si vous avez encore le droit de le faire, sachez qu’en moyenne, les gens donnent 5 euros pour les éboueurs, même si rien n’est réglementé en la matière. C’est une coutume, rien d’autre, et ces pourboires sont nets d’impôts !

Si vous cherchez du travail, et que vous n’avez pas de diplômes, c’est un métier qui paye bien.

Pour ceux qui ont besoin d’un crédit mais qui n’ont pas encore trouvé de job, lisez notre article sur comment emprunter tout en étant au chômage.