Bons et Chèques Vacances CAF 2018: Toutes Les Aides Pour Les Familles

Bons et Chèques Vacances CAF 2018: Toutes Les Aides Pour Les Familles
4.7 (93.33%) 3 votes

Prendre du bon temps en famille même quand on n’a pas trop d’argent est dans l’ordre du possible grâce à l’aide de la CAF. Les bons et chèques vacances permettent de partir au ski pour moins cher, d’aller à la mer et de prendre l’air à la montagne ou à la campagne. Mais l’aide aux vacances familiales est spécifique à chaque département, il faut donc se renseigner auprès de sa caisse pour connaître les conditions, le montant et le quotient familial pour pouvoir bénéficier d’un bon CAF pour les vacances.

Comment ça marche, et où les utiliser ?

Avoir un bon vacances CAF, c’est la possibilité d’obtenir une aide précieuse pour pouvoir s’amuser en famille. Mais ces chèques ne sont pas acceptés partout, et on ne peut notamment pas les utiliser à Center Parcs ou à Disneyland.

Chaque départements ayant ses modalités, voici quelques exemples pour savoir comment bénéficier des chèques vacances de la CAF.

La CAF de la Somme

La Somme aide les enfants à prendre des vacances en collectivité, et à participer à des loisirs. Pour cela, il faut que le jeune parte en colonie, ou bien passe des journées en centre de loisirs. Le coup de pouce financier est calculé par jour, et la somme dépend du quotient familial de chaque famille.

Les séjours doivent avoir lieu en France ou dans un pays européens, dans des centres agréés CAF. On peut utiliser les bons toute l’année, à partir du moment où on les a reçu, mais seulement pendant les vacances scolaires. Il faut aussi qu’ils durent au moins une semaine, sans discontinuité.

Les formalités

On trouve les imprimés à la CAF d’Amiens. Il faut en remplir un et le renvoyer, pour espérer toucher un bon par enfant. Mais les démarches ne s’arrêtent pas là. Une fois le bon reçu, il doit être signer par l’organisme qui organise la colonie ou le camp. C’est alors que la CAF procédera au remboursement , ou paiera directement l’organisme en question.

La règle est aussi valable pour la carte loisirs dans un des centres de la Somme, même si les montants alloués sont bien moins importants. Comptez la moitié pour une 1/2 journée. Avoir cette carte permet de voir diminuer le montant qui va être réclamé. Attention à bien la conserver, il n’est pas possible d’en avoir une nouvelle en cas de perte.

La CAF du Rhône

Il fait bon vivre dans ce département du centre de la France, et si on peut prendre un peu de vacances, c’est encore mieux. Les bons reçus début 2018 sont utilisables jusqu’au 3 janvier 2019.

21 : c’est le nombre de jours dont chaque enfant peut profiter. Les jours non utilisés seront perdus, ils ne sont pas récupérables d’une année sur l’autre.

Les familles qui peuvent bénéficier de ce dispositif n’ont aucunes démarches à faire dans le Rhône. La CAF leur adresse directement les bons auxquels elles ont droit. Ce sont des formalités et du temps d’économisé. Mais cela n’empêche pas qu’il faille les compléter et les renvoyer dans les délais.

Qui peut en bénéficier ?

La CAF fixe chaque année un quotient familial à ne pas dépasser. Ceux qui le dépassent peuvent avoir d’autres aides, mais pas celle-ci. Plus le quotient familial est faible, et plus le montant par jour et par enfant sera élevé. Pour les familles les plus modestes, un forfait voyage de 110 euros s’ajoutera à la somme.

De plus, il faut avoir un enfant à charge et déjà toucher des prestations familiales. Pour les dates, c’est uniquement pendant les vacances scolaires de Lyon et de son académie.


CET ARTICLE PEUT AUSSI VOUS INTERESSER : les tarifs sociaux


Dans quelles conditions ?

Il n’est pas possible d’utiliser les bons partout en France, et c’est bien dommage, même si la liste des endroits s’allonge. De nombreux campings sont agréés, ainsi que des centres de vacances et même des locations. L’enfant peut au choix partir en famille ou en collectivité, sans ses parents, à condition qu’une association à but non lucratif en soit l’organisatrice.

La CAF de Savoie

Ah que la montagne est belle, mais elle l’est encore plus quand on a les moyens de profiter de ses bienfaits. Mais les chèques vacances en Savoie sont un peu différents que dans les autres départements.

Ce sont les loisirs de proximité qui sont visés (sport, loisir, culture) et les bénéficiaires doivent épargner pour en profiter.

Comme à peu près partout ailleurs, il faut avoir un enfant à charge et des droits ouverts au moment de la demande. C’est le quotient familial de la famille qui fera office de déclencheur, mais en Savoie, ce sont les familles modestes (et non pas les plus pauvres) qui ont accès à ce dispositif, puisqu’il faut que le quotient dépasse 600 euros.

De plus, si les deux parents sont au chômage, cela ne fonctionnera pas, il faut au moins qu’un des deux allocataire travaille, en tout cas à la date fixée.

A combien se monte l’aide ?

L’aide de la CAF en Savoie pour prendre du bon temps est de 200 €, à condition d’en avoir épargné 60. Ce n’est pas énorme pour une famille, mais ce qui est pris n’est plus à prendre.

Cette épargne demandée ne doit pas être placée sur un livret A, mais sera prélevé directement en 3 fois (pendant 3 mois donc) sur les prestations familiales. A partir du moment où le coupon est renvoyé, la CAF considère que l’allocataire lui a donné l’autorisation de réaliser ce prélèvement.

La CAF du Nord

Les familles qu’il faut aider sont déjà identifiées par la CAF du Nord. Il y en a presque 6000. Son action vise à renforcer les liens entre les membres de la famille, grâce à des vacances prises ensemble.

Celles-ci doivent déjà toucher les prestations familiales, et avoir un quotient maximum à ne pas dépasser. Toutefois, il y a une exception à cette règle : quand on a un enfant qui touche l’AEEH (suite à un handicap), le quotient familial n’entre plus en ligne de compte.

Attention toutefois. Le budget de la CAF n’est pas extensible, et pour permettre à tout le monde d’en profiter, ceux qui sont partis 2 années de suite peuvent être amenés à passer leur tour.

Partir avec VACAF

C’est dans un centre agréé VACAF qu’il faut partir, pour 1 ou 2 semaines dans l’année, en une seule fois. C’est aux familles de s’inscrire auprès du prestataire, là où elles souhaitent aller. Notre conseil : le faire le plus tôt possible, car il y du monde qui se bouscule au portillon et les places sont vites prises dans les centres les plus prisés.

L’aide est importante par rapport à d’autres départements, puisque les 3/4 du prix du séjour peuvent être pris en charge, à condition de ne pas dépasser le montant maximum. Pour savoir si on est éligible, il n’y a rien à faire, c’est la CAF qui préviendra directement les heureux élus.

La CAF du Pas de Calais

On y retrouve les Aides aux vacances et aux temps libres (ATL), mais aussi les tickets colonies.

Les tickets pour les jeunes

Ils permettent de financer les loisirs, en tout cas d’y participer. Il est ainsi possible aux jeunes de pratiquer leur sport favori en s’en servant pour s’inscrire, s’acheter le matériel nécessaire ou pour payer leur licence, d’aller au cinéma, de faire de la musique, de la danse, ou de profiter de tout autre loisir.

Chaque enfant reçoit un chéquier d’une valeur de 50 euros, avec à l’intérieur 5 chèques de 10 €, à utiliser en une seule ou en plusieurs fois. Ils ont valeur de paiement. La CAF du Pas de Calais prévient les bénéficiaires qui doivent renvoyer le coupon reçu par courrier.

L’ATL (pour partir en vacances)

L’idée est de pouvoir prendre des jours de congés dans des lieux sympathiques pour ne pas perdre les liens familiaux. Quoi de mieux que les vacances pour cela ? Les 2/3 du séjour peuvent ainsi être payés par la CAD du Pas de Calais pour les quotients familiaux les plus bas. Pour les autres bénéficiaires, c’est 50%, à condition de partir dans un centre VACAF pendant les vacances scolaires.

Au moment de la réservation auprès de VACAF, ne pas oublier de mentionner le bénéfice de l’ATL, car c’est le centre qui touchera l’argent directement. Bon à savoir : attention de ne pas perdre le papier vert reçu par la poste.

Les tickets colonies

Les enfants qui partent en colonie, ce sont des souvenirs pour la vie. Rien de tel que la collectivité et le bon air pure des vacances pour profiter de ses congés. Là encore, l’aide de la CAF prend la forme d’un chéquier.

Son montant ? 250 euros à condition d’inscrire son enfant dans une colonie pour les vacances scolaires, qu’il s’agisse d’un séjour à la mer, à la montagne, à la campagne, ou dans un autre pays pour apprendre une langue étrangère.

Les familles qui n’ont pas beaucoup d’argent pour partir en vacances trouvent auprès de leur CAF une main secourable pour les aider à passer le cap des difficultés financières.

Attention toutefois : tous les frais du séjour ne seront pas pris en charge. Dans le meilleur des cas, il y aura 1/4 de la somme à régler de sa poche. Malheureusement, tout le monde ne peut pas se le permettre.