2 Micro Crédits ADIE Pour Chômeurs & Interdit Bancaire

2 Micro Crédits ADIE Pour Chômeurs & Interdit Bancaire
5 (100%) 3 votes

Un simple cas de force majeure financier suffit pour se retrouver interdit bancaire. À partir de ce moment, il serait théoriquement facile pour une personne entreprenante de se remettre sur les rails. C’est compter sans le système financier classique, qui ne sait pas concilier crédit et chômage. Emprunter sans emploi et sans revenus fixe est possible, à condition d’utiliser les prêts ADIE pour les chômeurs. Micro crédit jusqu’à 10 000 €, prêt d’honneur jusqu’à 3000 €, l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique peut délivrer un petit prêt personnel pour créer son propre emploi et ne plus être chômeur.

ADIE, c’est qui ?


Une association d’utilité publique

L’Association pour le Droit à l’Initiative Économique est reconnue d’utilité publique. Elle a vu le jour en 1989 des efforts de Maria Nowak, une économiste spécialisée dans les micros crédits.

Son concept : adapter des principes de financement d’initiatives personnelles, déjà utilisés dans les pays du tiers-monde et pays émergeants.

Et ça marche car depuis 1989, 118 000 micros prêts pour les demandeurs d’emplois ont été accordé. Ces efforts ont permis de créer 86 000 entreprises, et de réinsérer 79 % de micros-entrepreneurs dans le circuit professionnel.

Objectif : concilier crédit et chômage

Elle finance les personnes exclues du marché du travail, et par conséquent du système bancaire classique. Les prêts pour les chômeurs servent à les réinsérer dans le secteur professionnel. Une chose impensable aux yeux d’un banquier ou d’une société de crédit classique. Personne en France ne prêtera à un emprunteur ne présentant pas de revenus fixes et pérennes. C’est là-où ADIE intervient.

Le fichage Banque de France

Elle affiche haut et fort sur son site Web que son système de micro prêt pour les demandeurs d’emploi s’adresse également aux interdits bancaires, même en procédure de redressement personnel. 

Le cas du dossier de surendettement

Aucune banque ni société de crédit n’accordera de prêt à une personne ayant déposé un dossier de ce type. L’ADIE réagit différemment, et précise que toutes les personnes en état officiel de surendettement peuvent obtenir un petit prêt personnel pour créer leur propre emploi.

Tout dépend des circonstances ayant poussé le demandeur à se retrouver dans cet état. Le site met à disposition un numéro d’appel spécialement destiné aux personnes concernées. Un conseiller de l’association répondra et fera le point sur la situation du demandeur.

Emprunter sans emploi et sans revenu fixe


Les solutions proposées

ADIE permet d’emprunter pour s’insérer professionnellement. Il peut s’agir d’un prêt personnel ou d’une autre forme de crédit, destinée à créer son propre emploi. Si le système ne compte pas de prêts à 0 %, on ne demande pas à un tiers de se porter caution, on ne demande pas non-plus d’hypothéquer un bien mobilier ou immobilier. 

Les autres solutions pour emprunter:

Des micros crédits professionnels jusqu’à 10 000 €

Le produit-phare est un micro prêt pour les demandeurs d’emploi, pouvant atteindre 10 000 €. La somme ainsi prêtée pourra servir à financer tout type d’activité économique. Services aux particuliers et aux entreprises, mais également le simple fait d’acheter un stock pour le vendre sur les marchés.

Créer un artisanat, monter sa propre boutique physique ou en ligne, acheter un véhicule pour travailler dans le transport, l’association financera la plupart des projets professionnels d’un chômeur, à hauteur de 10 000 €.

Emprunter encore plus avec NACRE

emprunter sans emploiLes prêts pour les chômeurs peuvent être cumulés avec le dispositif NACRE du ministère du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle. C’est un dispositif de création ou de reprise d’entreprise, à l’attention des personnes sans emploi.

Le parcours commence par une aide au montage du projet, ainsi qu’un prêt à taux 0 %. Pendant au moins les trois premières années du début d’activité, des professionnels vont suivre et assister le nouveau créateur d’entreprise. Cependant, il ne peut être accordé que si un autre prêt bancaire ou assimilé a été accordé.

Précisément, le crédit ADIE est cumulable avec ce prêt à 0 %. Il existe toutefois des limites : le NACRE ne doit pas dépasser le montant du micro, et est plafonné à 4000 € en cas de cumul des deux. En clair, un demandeur d’emploi pourra bénéficier d’un financement de 8000 €, dont 4000 € à zéro %. Et cela même s’il est sans emploi, sans revenus fixes, fiché à la Banque de France, voire en situation de surendettement.

Le micro prêt personnel pour les demandeurs d’emploi


L’association accorde également des micros crédits pour les chômeurs ne souhaitant pas créer leur entreprise, mais ayant besoin d’un coup de pouce financier pour conserver ou retrouver un emploi. Elle propose d’accompagner les demandeurs dans la réalisation de leurs projets, et surtout dans la gestion de leurs ressources financières. Le micro crédit personnel pour l’emploi proposé par ADIE peut atteindre 3000 €, et se rembourse entre 6  mois et 36 mois. Le taux d’intérêt se situe à 7,78 % fixe.

Tout peut être financé de cette façon. Il peut s’agir aussi bien d’une formation que d’un déménagement, ou d’une aide pour acheter un véhicule. Une condition est requise : que l’argent soit dépensé dans un but d’insertion professionnelle. Déménagement donc pour permettre une mobilité géographique, formation pour trouver un nouvel emploi, les conseillers ADIE pourront même prendre en main les demandeurs afin de leur trouver la formation qui leur permettra de travailler.

Les prêts pour chômeurs, comment les demander ?


Première étape, l’inscription

Le site Internet est relativement bien fait, et très ergonomique. Les demandeurs commencent par s’inscrire en entrant un nom d’utilisateur et un mot de passe. Ensuite ils reçoivent un e-mail de confirmation, qu’ils doivent valider. Jusque-là rien de nouveau, l’inscription se fait donc en moins d’une minute.

Vous pouvez aussi prendre RDV avec l’ADIE directement par téléphone:

0969 328 110 (appel non surtaxé, Numéro Cristal). Du lundi au vendredi de 8 h – 18 h.

Deuxième étape, évaluation des besoins

Un petit prêt personnel pour créer son propre emploi et ne plus être chômeur, est tout de même un crédit qu’il convient de rembourser. ADIE ne fonctionne pas du tout comme une société de crédit classique, et insiste sur la responsabilisation de l’emprunteur.

La deuxième étape consiste donc en une évaluation des mensualités, grâce à un simulateur en ligne. Objectif : ajuster le montant et la durée des remboursements afin de permettre une mensualité réaliste. Cette étape est très importante, car de toute manière un conseiller étudiera la viabilité du rapport somme empruntée/durée des remboursements. Prenez donc votre temps pour suivre cette étape.

Troisième étape, réunir les documents nécessaires

La troisième étape nécessite une bonne dizaine de minutes. Il s’agit de charger sur le serveur du site des documents nécessaires pour évaluer votre dossier. On vous demandera tout d’abord un plan de financement prévisionnel. Ce peut être une simple lettre expliquant que l’objet du micro crédit personnel est de suivre une formation.

Ce peut être également un tableau comportant une partie « dépenses » et une partie « recettes », destiné à expliquer pourquoi l’activité professionnelle vous permettra de gagner de l’argent.

Quatrième étape, valider et attendre

Vous serez recontacté dans les 48 heures ouvrables, une fois votre demande validée. Il est très important de prendre tout le temps nécessaire pour effectuer la troisième étape. Derrière l’écran d’ordinateur, un conseiller aura besoin d’étudier avec précision votre situation. À priori, quelqu’un vous appellera par téléphone pour faire le bilan.

Cinquième étape, entrevue et obtention

La cinquième étape se déroule souvent en plusieurs sous-étapes. Vous obtiendrez un rendez-vous avec un conseiller, qui vous aidera à obtenir votre micro prêt.

On vérifiera en premier lieu la viabilité de votre opération, et on s’assurera que vous arrivez à mener votre projet à bien. Puis, ADIE vous accordera votre prêt, et vous assistera tout au long de la durée des remboursements.