Prêt Déménagement et Prime Pôle Emploi & CAF

Prêt Déménagement et Prime Pôle Emploi & CAF
Notez cet article

Un déménagement coûte cher, mais lorsque le changement de domicile est motivé par une nouvelle situation professionnelle, on n’a pas le choix. Difficile alors pour une famille de supporter les frais de transport de dizaines de mètre cube de mobilier. Bien entendu on peut toujours emprunter, sauf lorsque l’on est interdit de crédit. Heureusement il existe des prêts à taux zéro et aides non-remboursables, octroyés pour tout déménagement présentant une importance professionnelle. Prêt à taux zéro avec Action Logement, prime de la CAF ou de Pôle Emploi, voici comment trouver une aide financière pour déménager.

Aides au déménagement d’Action Logement


Jusqu’à 3500 € avec MobiliPass

C’est une prime au déménagement, destinée aux locataires. Sous le label Aide MobiliPass, on peut donc emprunter jusqu’à 3500 €, en fonction de la zone géographique dans laquelle on déménage. Le remboursement se fera en 36 mensualités maximum, au taux nominal actuel de 1 %.

Il est possible de la cumuler avec d’autres aides à la mobilité professionnelle, et même avec celles de Locapass. Cependant, Action Logement n’est disponible qu’aux salariés des entreprises qui cotisent. Certaines versent une partie de leur masse salariale à Action Logement, afin d’en faire bénéficier leurs salariés. Pour savoir si vous y êtes élligibles, adressez-vous à votre direction des ressources humaines.

Pouvez-vous en bénéficier ? 

Elle est réservée aux locataires, déménageant au moins à 70 km de leur actuel lieu de domicile. L’objet doit être une mutation professionnelle, ou un changement d’adresse de l’entreprise.

Vous devez faire parvenir toutes les pièces justificatives au moins 6 mois avant la date officielle de votre mutation. Vous disposez alors d’un semestre pour louer un logement, à partir de votre date de mutation.

Prime de déménagement de la CAF


Jusqu’à 1050 € 

La Caisse d’Allocations Familiales propose une prime aux ménages ayant au moins 3 enfants, qui est non-remboursable d’un montant de 970 € environ et de 1050 € environ à partir de 4 bambins. La CAF vous accordera 80 € supplémentaires  à partir du cinquième. Toutefois un certain nombre de conditions sont nécessaires.

Pouvez-vous en bénéficier ?

prime caf déménagementElle s’adresse aux personnes ayant au moins 1 petit de moins de 2 ans. Elles doivent percevoir une Aide Personnalisée au Logement (APL) pour leur nouvelle résidence durant les 6 mois suivant le changement de résidence. La prime est difficilement cumulable avec d’autres.

Si vous avez perçu une aide de la part de votre employeur, vous devez en fournir le justificatif. Si elle est inférieure au montant de la prime de la CAF, celle-ci vous versera la différence. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de la caisse de votre lieu de résidence.

L’aide de Pôle Emploi


Jusqu’à 5000 €

aide pole emploi pour déménagerL’organisme propose une aide à la mobilité, dont l’objet est de rembourser les frais de déplacement, de repas et d’hébergement. Les frais de déplacement sont remboursés à hauteur de 0,20 € par kilomètre parcouru aller-retour, les frais de repas à raison de 6 € par jour, et les frais d’hébergement à raison de 30 € par nuit.

Elle s’adresse avant tout à la réinsertion professionnelle, mais peut être utilisé pour un déménagement. Il s’agit d’une enveloppe globale plafonnée à 5000 € par an.

Pouvez-vous en bénéficier ?

Seul les demandeurs d’emploi non-indemnisés ou dont l’indemnité chômage est inférieure à celui de l’ARE minimum, y ont droit. Son objet doit être l’obtention d’un CDI, d’un CDD ou d’un CTT de 3 mois consécutifs minimum. Si vous remplissez les conditions, rendez-vous à l’agence de votre domicile pour faire votre demande.

Le Fonds de Solidarité Logement (FSL)


Tout dépend des départements

Le Fonds de Solidarité Logement (FSL) est fixé par les conseils généraux. Le montant dépend des départements, et peut prendre en charge jusqu’à la totalité des frais. Chaque conseil général édite ses propres barèmes, et pose ses propres conditions.

Pouvez-vous en bénéficier ?

Pour le savoir, rendez-vous au Centre Départemental d’Actions Sociales (CDSA) ou au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre lieu de résidence. Vous demanderez les conditions pour le percevoir. Attendez-vous à ce que l’on vous demande des justificatifs de revenus et de situation familiale. Selon les politiques des départements, on pourra vous demander de justifier le motif professionnel.

Trouver des aides professionnelles


FSLCertains organismes accordent des prêts à taux zéro ou à taux faible, afin de faciliter la réinsertion professionnelle. Il peut s’agir par exemple de prendre en main le coût d’une formation.

Vous pouvez donc soulager votre budget en vous faisant subventionner certaines dépenses nécessaires à l’exercice de votre activité professionnelle. Des associations comme ADIE (pour le Droit à l’Insertion Économique) accordent des micros crédit pour financer les initiatives professionnelles. Le financement ne s’accordera que sur cette partie là, ce qui soulagera vos dépenses sur le budget déménagement.

Pour ceux qui ne sont pas interdits de crédit


Avec un prêt personnel

Le prêt déménagement accordé par des organismes de crédit, peut prendre cette forme là. Il s’agit d’une somme d’argent mise à disposition de l’emprunteur, sans que ce dernier n’ait à justifier de l’utilisation des fonds.

Cette formule est intéressante pour les personnes qui ne passent pas par un pro. Ce qui est intéressant est que l’emprunteur peut bénéficier d’une trésorerie complémentaire.

Avec un prêt spécifique

Certaines banques l’accordent. L’emprunteur doit présenter un devis, signé par un professionnel déclaré. La banque prêtera alors uniquement la somme nécessaire. Cette formule n’est donc pas idéale pour les personnes déménageant seules ou entre amis.