Est-ce que la Banque de France fait des prêts ou du rachat de crédit aux FICP?

Est-ce que la Banque de France fait des prêts ou du rachat de crédit aux FICP?
5 (100%) 6 votes

Les personnes en difficulté financière croisent souvent la Banque de France sur le chemin de leur rétablissement. Inscription au fichier de la BDF, dossier de surendettement déposé, à un tel point que beaucoup de particuliers pensent qu’elle octroie des prêts et des rachats de crédits. Mais sa mission principale reste la stabilité du système financier français. Pour atteindre ce but, l’institution tient des fichiers relatifs aux incidents de paiement des entreprises et des particuliers. 

Toutes les solutions pour les FICP dans la 2ème partie de ce guide.

Le fichage BDF


Le Fichier Central des Chèques (FCC)

Il recense tous les incidents de paiement par chèques et cartes bancaires. Ce n’est pas la BDF qui inscrit un particulier au FCC, mais la banque émettrice. Le commerçant retourne le chèque à votre banque, qui informe le FCC de la Banque de France. Vous ne sortirez du Fichier Central des Chèques que lorsque vous aurez payé le commerçant.

Le Fichier des Incidents de Crédit aux Particuliers (FICP)

Il recense les mensualités de crédits impayées.

Admettons par exemple que vous ayez emprunté pour une trésorerie personnelle. Un incident de parcours fait que vous n’êtes pas en mesure de payer une mensualité. Votre banque vous contacte, mais vous ne répondez pas. Elle va donc avertir le Fichier des Incidents de Crédit au Particulier de la Banque de France, afin de signaler le non-paiement. Conséquence : aucun établissement ne vous accordera de prêt.

C’est pour le bien de tous

À bien y regarder, cette disposition n’est pas plus mal, car elle vous évite de vous enfoncer encore plus dans l’endettement. Certaines personnes se sont retrouvées coincées du fait de leur inscription au FICP, et ont dû déposer un dossier de surendettement.

Dès que vous vous rendez compte que vous ne serez pas en mesure de payer au moins une mensualité, contactez le créancier. À ce moment, il est toujours possible d’effectuer un rachat de crédit en restructurant la durée de vos remboursements. Si vous réagissiez trop tard, il existe tout de même des solutions pour faire racheter vos dettes.

Comment emprunter quand on est fiché FICP ?


C’est le nerf de la guerre. Sauf que dans cette situation là, ce n’est pas facile tous les jours. Si le système de prêt « classique » n’est pas accessible aux particuliers, il y a d’autres façons de pouvoir trouver de l’argent quand on n’en a pas, et ainsi de réussir à continuer de consommer.


LECTURE CONSEIL : les recours en cas de fichage FICP abusif 


Pas besoin de crédit auto: leasing voiture et LOA pour FICP

Pour beaucoup, pouvoir rouler, c’est primordial. Hors, pour cela, il faut un véhicule. Bien souvent, la somme étant trop importante, il faut emprunter. Oui mais voilà. Un organisme de crédit pour interdit bancaire ça n’existe que dans les rêves.

Heureusement, il faut savoir qu’il n’est pas nécessaire d’acheter une voiture cash pour pouvoir en conduire une. Le leasing est une bonne formule, permettant de verser un loyer chaque mois, avec ou sans option d’achat.


En savoir plus sur la LOA pour FICP


Prêt d’argent contre bijoux et comment gager une voiture

Quand on a besoin d’argent rapidement et que personne ne veut nous en prêter, il faut réussir à sortir de l’impasse. Et cela peut passer par le gage, à condition que vous possédiez des objets ou des bijoux à gager.

C’est au Mont de Piété que cela se passe. Le principe : prêt contre objet, à vous de rembourser pour les récupérer, ou de garder l’argent si vos objets ne vous intéressent plus.


A LIRE AUSSI : trouver un crédit en urgence 


Cash contre or

C’est l’autre solution de dernier recours, celle qui consiste à vendre son or contre quelques billets. Pièce, lingot, bijoux, dent : tout ce qui est en or s’achète et se revend. Et on ne vous demandera pas votre situation bancaire personnelle pour cela.


TOUTES LES INFOS SUR LE SITE : vendre son or


Le rachat de crédit pour les personnes fichées à la Banque de France


Qui, avec des problèmes financiers, ne se pose pas les questions suivantes : est-ce que la Banque de France fait du rachat de crédit ? La Banque de France fait-elle des prêts ? Soyons francs : elle ne mange pas de ce pain là, mais d’autres organismes financiers peuvent le faire, à certaines conditions.

Propriétaire et locataire : pas le même combat

Nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Ceux qui possèdent un bien immobilier sont quand même avantagés par rapport aux autres. Ainsi, les locataires, sans bien à mettre dans la balance, s’ils sont FICP ne pourront pas trouver un rachat de crédit. Nous leur conseillons donc de se tourner vers la commission de surendettement, qui pourra les aider à renégocier leur dette, voir à l’épurer.

Les propriétaires fichés ont eux plus de cordes à leur arc, ce qui leur permet de tirer quelques flèches de plus vers une amélioration de leur situation financière. Mais attention : ils n’ont pas 36 options non plus.

Le rachat de crédit pour propriétaire FICP (ou FCC)

Là encore, tous les propriétaires ne partent pas avec les mêmes chances. Tout va dépendre du montant des crédits cumulés, et de la valeur du bien possédé. Il faut que celle-ci soit plus importante, de 30%, de la somme totale due. Vous me suivez ?

Ce ne sera pas à vous de décider de la valeur de votre maison ou de votre appartement, mais c’est un expert de la société de rachat de prêt qui passera. Une autre condition viendra s’ajouter à celle-ci : celle relative au taux d’endettement, qui au maximum devra être de 40%.

Le surendettement des particuliers 


Définition

On considère qu’un particulier est en état de surendettement lorsqu’il n’arrive pas à rembourser au moins une mensualité de ses crédits. Il peut se retrouver dans cette situation suite à une baisse de ses ressources, ou à une souscription effrénée de crédits à la consommation.

Malheureusement un licenciement survient, ou une perte de clientèle dans le cas des entrepreneurs. Les charges deviennent alors trop lourdes pour les ressources, et l’on ne peut plus payer ses dettes.

Le dossier

C’est l’individu lui-même qui demande un dossier de surendettement, auprès de l’une des antennes de la Banque de France. Il y en a au moins une dans chaque département, il lui suffit de s’y rendre muni d’une pièce d’identité, ainsi que d’une copie des contrats de prêt. Il y rencontrera des conseillers travaillant pour la BDF, qui connaissent les mécanismes du financement des particuliers. Leur rôle sera de négocier avec les créanciers afin de permettre au surendetté de rembourser en fonction des moyens dont il dispose, et surtout d’éviter la saisie.

Contrairement à une idée reçue, la Banque de France ne va pas effacer ses dettes. Seul un juge dans certains cas peut décider d’annuler certaines dettes, s’il considère que les créanciers ont abusé de leur position dominante.

Le droit au compte


Ouvrir un compte bancaire en étant FICP : qu’est-il ?

Toute personne physique domiciliée en France ainsi que toute personne de nationalité  française domiciliée à l’étranger, a le droit d’ouvrir un compte de dépôt en France. Ce droit lui est donné par l’article L312-1 du Code Monétaire et Financier.

En revanche, toute banque a le droit de refuser l’ouverture. Conserver son argent sous son matelas n’est pas très sûr, vous avez donc la possibilité de vous adresser à la Banque de France.


SUR LE MEME SUJET : ouvrir compte bancaire en ligne sans justificatif 


Une banque qui accepte les FICP : que va-t-elle faire ?

Elle ne va pas vous ouvrir de compte. Elle va désigner une banque pour vous ouvrir un compte de dépôt qui peut limiter son service au minimum si elle le désire.

Une banque centrale, qu’est-ce que c’est ?


Émission de monnaie, droit de regard et intervention

C’est une institution financière mandatée par un État, mais au fonctionnement complètement indépendant. Elle fabrique de la monnaie et fixe les taux d’intérêt auxquels elle la prête. Elle supervise le mécanisme des marchés financiers en exerçant son droit de regard et de réglementation des risques.

Du fait de sa capacité à créer de la monnaie, elle peut réinjecter de l’argent frais dans le système financier en cas de crise systémique (crise à effet domino). Elle calcule différents indices servant entre autre de référence aux prêts immobiliers. En clair : elle ne prête pas, elle régule.

La banque centrale de France

Etre fiché BDFLa Banque de France a vu le jour le 18 janvier 1800, mais n’est devenu la propriété de l’État qu’en 1945. Elle est rattachée au Système Européen des Banques Centrales depuis 1998, système dont la pièce maîtresse est la Banque Centrale Européenne (BCE). Le président de la BDF siège donc au conseil de la BCE, les taux de refinancement sont décidés entre toutes les banques centrales des pays membres. Pour rappel, le taux de refinancement est le taux auquel les banques peuvent emprunter à la BCE, afin d’accorder prêts immobiliers et rachats de crédits aux particuliers.

Notons que la Banque de France n’a pas d’autorité dans les pays et territoires d’outre-mer. C’est ainsi que l’on utilise le Franc Pacifique en Polynésie.