Crédit entre particuliers (PAP): le site  Prêt d’Union.fr n’accepte pas les FICP

Crédit entre particuliers (PAP): le site  Prêt d’Union.fr n’accepte pas les FICP
5 (100%) 2 votes

Emprunter de l’argent est un parcours du combattant, beaucoup de celles et ceux qui en ont fait l’expérience vous le diront. D’échec en échec, les demandeurs finissent par se tourner du côté des offres de prêt entre particuliers sans frais sur Internet. La première solution qui arrive sous les yeux de l’internaute, est celle proposée par le site Prêt d’Union.fr. Acteur incontournable du prêt d’argent entre particuliers, cette société dûment enregistrée fonctionne pourtant comme n’importe quel organisme de crédit, et n’accorde pas de prêt pour FICP. Prêt d’Union.fr représente tout de même une solution pour un micro crédit urgent, dont les intérêts iront dans l’économie réelle et non-pas dans les caisses des banques.

Le leader du prêt PAP


Fonctionnement du site

D’un côté des particuliers ont de l’argent à placer, de l’autre côté d’autres personnes ont besoin d’emprunter. Au milieu, un établissement de crédit agréé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel de la Banque de France, qui dispose d’un logiciel mettant les épargnants et les emprunteurs en relation, sans passer par des banques.

Intérêts des prêteurs et emprunteurs

Ce système permet aux seconds d’obtenir un TEG de 5 %, et aux premiers d’encaisser des intérêts de 4 %. Les 1 % manquant ne vont pas alimenter les caisses de Prêt d’Union.fr, ils sont provisionnés à titre de mutualisation des risques. C’est là un aspect intéressant du système, car les défauts de paiement sont répartis entre tous les prêteurs.

Prêt PAP et mutualisation des risques

Chaque épargnant qui dépose ses fonds sur le site ne va pas prêter à une personne en particulier. Il va alimenter une cagnotte qui permettra de prêter à tout le monde. Ainsi, lorsque certains emprunteurs présentent des défauts de paiement, le manque à gagner est réparti entre tous les épargnants. Le site affiche sans ambiguïté la rémunération sur sa rubrique FAQ : moins de 2,5 % du montant emprunté.

Pas un organisme de crédit pour FICP

Malheureusement si vous cherchez à emprunter en étant FICP, Prêt d’Union.fr ne pourra pas vous aider. Il faut bien comprendre que cela reste possible, à la condition de s’adresser à un établissement spécialisé. Pour faire simple, un organisme de crédit pour FICP aura besoin de savoir si le fichage est dû à une mauvaise gestion ou à un aléa de la vie. 

Autres solutions pour trouver de l’argent en étant interdit bancaire

Emprunter à un particulier en étant FICP


La recherche d’un prêt PAP

Toutes celles et ceux qui cherchent à emprunter de l’argent avec un fichage Banque de France, en arrivent forcément à cette solution. La formule est avantageuse car on y promet de l’indulgence et de la rapidité. Et de la rapidité, c’est par définition ce dont on a besoin dans le cas d’un micro crédit urgent.

Le prêteur particulier sérieux, ça existe ?

Voici une information capitale pour les FICP qui recherchent un financement. Soyons réalistes, comment des personnes inscrites dans les fichiers de la Banque de France pourraient-elle passer pour sérieuses aux yeux d’un prêteur ? Celui qui se cache derrière est bien souvent un arnaqueur. Les offres de prêt entre particuliers sans frais sur Internet n’existent pas, il est vivement déconseillé de ne pas mordre à l’hameçon de ces bons samaritains qui sévissent sur les forums. 

Les arnaques des prêts d’argent 

Le « prêteur particulier sérieux » se présente toujours comme tel. Il ne va tout de même pas inscrire sur son annonce « arnaqueur chevronné cherche pigeons » ! Il vise en premier lieu ceux inscrits dans les fichiers de la Banque de France. Et plus l’on est pressé, moins on prend de précautions.

L’arnaque est simple : le sympathique prêteur accepte d’aider ses contemporains. Il leur fait savoir qu’il leur envoie la somme demandée, et puis les emprunteurs naïfs reçoivent un faux e-mail d’une fausse société de transactions financières. Celle-ci leur demande des frais de virement pour débloquer la somme. Les emprunteurs payent les frais, et ne verront jamais la somme demandée.

Les solutions d’emprunt 


Le prêt sur gage

Le prêt sur gage du Crédit Municipal de Paris est encore la meilleure solution. Aucun justificatif n’est demandé, aucun relevé d’historique bancaire, uniquement une pièce d’identité et un justificatif de domicile. On peut déposer un bijou et ressortir avec une somme en liquide. À une date donnée, on retourne au crédit municipal de Paris muni du capital et des intérêts, et l’on récupère le bijou déposé. C’est sérieux, sûr et surtout discret.

Le prêt sur véhicule

comment emprunterVoilà une autre suggestion pour les FICP qui recherchent un financement entre particuliers sérieux. En l’occurrence, le prêteur n’est pas un particulier mais une société professionnelle, déclarée, enregistrée et autorisée.

On y amène un véhicule qui peut être une voiture, une moto ou même un bateau, et pourquoi pas un tracteur. On en ressort avec une somme d’argent que l’on devra rembourser avec intérêts à une date donnée. À la date fixe, on paye le prêteur et l’on repart avec son véhicule.

Les prêts d’argent entre particuliers à des proches 

Il faut savoir que ceux ci sont autorisés, et réglementés. Premièrement il doit y avoir un contrat, signé et daté manuellement par les protagonistes. Le taux ne doit pas dépasser le taux d’usure de la Banque de France, et les conditions de remboursement sont les mêmes que pour un prêt classique.

Le prêteur ne peut pas réclamer le remboursement par anticipation, par contre l’emprunteur peut solder ses dettes avant l’heure. Le prêteur doit déclarer les intérêts perçus à titre de revenus de valeurs mobilières. Pour emprunter à un particulier en étant FICP, il est préférable de s’adresser à un proche. Mais ce ne sont pas les seules solutions disponibles.

L’organisme de crédit pour FICP


Une spécialisation nécessaire dans le prêt FICP

Dans le cas des personnes fichées à la Banque de France, on ne parle plus d’études mais d’une investigation minutieuse à la recherche de la vérité. Et la vérité qu’un organisme de crédit pour FICP veut entendre est simple : l’intéressé a-t-il manqué de chance ou de réalisme ?

On fait confiance à un entrepreneur subitement en manque de trésorerie dû à la faillite d’un de ses clients, on ne fait pas confiance à un particulier tête en l’air qui a signé des chèques sans provision pour satisfaire son besoin frénétique de shopping. Mais comme on ne dispose que de peu de temps pour étudier ce dossier, les conseillers clientèle doivent être passés maîtres dans l’art de repérer les détails qui disent tout.

Le rachat de crédit FICP comme solution

Pour faire sortir les personnes inscrites dans le fichier de la Banque de France, il faut racheter leurs dettes. On ne parle donc pas de micro crédit urgent pour satisfaire une autre dépense, mais de payer la totalité des dettes aux créanciers actuels, et de rembourser à un seul et unique nouveau prêteur. C’est le principe du rachat de crédit FICP, pratiqué par des organismes spécialisés.

Et pourquoi Prêt d’Union.fr ne prend pas les FICP ?

Pour l’heure, l’organisme se contente de réunir les prêteurs particuliers sérieux avec des emprunteurs eux-aussi sérieux, c’est-à-dire présentant un historique bancaire propre à croire en leur faculté de remboursement.