Crédit Sans Emploi: Emprunter Sans Fiche de Paie [Rapide]

Crédit Sans Emploi: Emprunter Sans Fiche de Paie [Rapide]
5 (100%) 8 votes

Tout comme ouvrir un compte sans revenus, emprunter sans fiche de paie est « un peu compliqué ». C’est ce que vivent les chômeurs, qu’ils touchent les assedics ou le RSA. Alors, sans emploi, comment faire ? Car ce n’est pas parce qu’on est inscrit à Pôle Emploi qu’on n’a pas de projets, mais de là à emprunter sans justificatifs de revenus… Heureusement le crédit bancaire n’est pas la seule solution pour trouver de l’argent sans travailler.

Le chômage en hausse


Petit constat : le chômage ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années, et je passe ici sur les quelques mois disséminés où une petite hausse vient apporter une lueur d’espoir, vite éteinte.

Et qui dit Pôle Emploi dit aussi pas de bulletin de salaire. Ce n’est donc pas avec ses relevés Assedic qu’on va réussir à convaincre son banquier pour faire une demande de crédit sans emploi.

Trouver du travail : oui mais comment ?

Car on ne peut pas vraiment dire que le quinquennat en cours a réussi à redonner du travail aux français. Rien de nouveau donc sous les soleil. La courbe tente d’ailleurs de le rejoindre en ligne droite, toute catégories confondues, et personne n’est épargné malgré les tours de magie qui sortent régulièrement du chapeau au ministère du travail : contrats aidés, baisse des charges pour les entreprises…

Et cela se répercute forcément sur le crédit, qui en prend un coup, les banques étant de plus en plus frileuses quand il s’agit de prêter un peu de sous.

Faire un prêt sans travailler

Comment trouver de l’argent sans travail ? Car si on peut emprunter sans justificatif d’utilisation, il n’est en principe plus possible de le faire sans documents justificatifs ! Il arrive à certaines personnes en situation de fragilité de confondre un peu les termes et donc de prendre les vessies pour des lanternes.


Cet article devrait vous intéresser : emploi sans diplôme bien payé.


La Belgique : l’eldorado ?

Prenons l’exemple de cet organisme en Belgique qui fait sa pub sur internet avec le slogan  » Crédit, réserve d’argent rapide et sans justificatif ». Avec une telle annonce, on peut penser que l’affaire est pliée. Sauf qu’en mettant ses lunettes et en lisant de près l’offre on se rend compte qu’ils parlent en réalité de réserve d’argent sans justification d’utilisation.

Le résultat n’est pas le même quand à l’obtention du saint graal permettant de consommer un peu plus, de se payer une nouvelle voiture ou bien de rembourser ses dettes. Et la confusion est la même que l’on soit français, suisse ou belge.

Quand il s’agit de se faire avoir par la pub, tout le monde est logé à la même enseigne, car aucun organisme de crédit sérieux en France ou en Belgique n’offre des prêts sans justificatifs de salaire ou de ressources, qu’on se le dise ! Dans le cas contraire, préparez-vous à vous faire arnaquer.


Pour en savoir un peu plus : obligation des banques à ouvrir un compte bancaire.


Un encadrement dans l’intérêt des consommateurs


Autrefois très permissif, le crédit revolving ou renouvelable est maintenant très encadré avec la loi Lagarde, puis avec la loi Hamon. Ces nouvelles dispositions ont un but : éviter qu’encore plus de personnes dans le besoin ne se trouvent obligés de déposer un dossier de surendettement, avec les complications pour le quotidien que cela suppose.

Ainsi, par exemple, la tacite reconduction n’est plus automatique, et sans utilisation pendant 2 ans, la réserve est résiliée. Dans le cas d’un crédit renouvelable, le souscripteur reçoit chaque mois le décompte de ce qu’il lui reste à payer, et de la réserve qu’il peut de nouveau utiliser.

L’information comme solution

Les emprunteurs qui souscrivent un prêt personnel sont donc un peu mieux informés qu’avant, notamment sur le taux réel du crédit qu’il vont devoir rembourser (sur plusieurs années pour certains).

Ce taux ainsi connu va leur permettre, s’ils font bien les choses de comparer les offres, la concurrence dans ce secteur étant particulièrement importante.

Parmi les autres mesures, on trouve aussi le fait que la carte de crédit associée au prêt n’est plus liée à la carte de fidélité. Cela évite de se tromper, et encore une fois, de se faire avoir trop facilement. On peut donc bénéficier des points de fidélité sans forcément payer en plusieurs fois.

Loi Hamon : subtilités

Quant à la résiliation elle est simple et facile, à condition d’avoir les moyens de solder ses dettes à l’organisme financier en lui envoyant un chèque, ou en réglant par virement ou CB si ce service est possible.

Emprunter en étant demandeur d’emploi


Loi HamonOn ne peut plus obtenir une carte de crédit en magasin facilement. Par contre, il est possible d’emprunter sans emploi (au chômage ou au RSA) sous certaines conditions. Pour cela, il faut se rapprocher de la CAF, mais la caisse n’est pas la seule.

Certaines associations permettent de faire un micro-crédit au RSA par exemple. Enfin, en dernier recours, si vous n’avez pas peur d’y laisser votre chemise, vous pouvez trouver un prêteur sur gage pour particulier.

A lire également : la solution du prêt sur gage.

Les prêts CAF


Est-ce que Pole Emploi prête de l’argent aux demandeurs d’emploi ? Non. La CAF oui. Il existe une dizaine d’aides sous diverses appellations selon les départements.

Pour en être éligible, il faut remplir certaines conditions, comme celle d’avoir au moins un enfant à charge, de déjà toucher des prestations, ou d’avoir un petit quotient familial, reflet de la galère qu’on vit au quotidien.

Le Prêt d’équipement ménager et mobilier


micro créditGrâce à lui, on peut réussir à s’acheter de quoi meubler sa maison ou l’équiper : machine à laver, frigo, four, cuisinière, table, lit, meubles pour le bébé, poussette, armoire et même un siège auto. Souvent, il faut faire parvenir un devis à la CAF, et être capable de prendre en charge une partie du coût (entre 10 et 30%).

Pour l’obtenir il faut s’adresser à sa CAF (service d’action sociale) avec l’imprimé rempli souvent disponible sur le site de sa caisse. Si accord il y a, c’est le commerçant qui touchera directement l’argent, assez rapidement. Quant au remboursement, il sera mensuel, et directement déduit des prestations (une petite somme, la même chaque mois).

Plus de détails : l’exemple de la CAF de l’Ardèche

Une des conditions est d’avoir les facultés financières pour payer une partie du matériel  neuf commandé. Il est demandé à l’allocataire d’apporter au moins 10% du montant. Les prix ne doivent pas dépasser ceux retenus par la CAF de l’Ardèche dans sa liste. Ex : machine à laver : 440 euros. C’est valable pour les meubles, pour l’électro ménager et pour tout ce qui concerne l’arrivée de plusieurs bébés à la maison (naissances multiples).

La demande doit être accompagnée de son devis, ce qui permet de gagner du temps une fois celle-ci acceptée par m’organisme de contrôle de l’action sociale. Important : attendre l’accord définitif avant de passer commande.

Micro-crédit chauffage


L’hiver est là, et dans les foyers défavorisés, ça caille. Heureusement, dans certains départements, la CAF est là pour aider les plus pauvres à se chauffer. L’aide est valable pour l’achat de gaz, mais aussi de fioul et de bois. Il faut toutefois que ses prestations sociales couvrent le montant du remboursement (des mensualités de 20 € par mois peuvent suffire).

Passer un hiver au chaud est donc de l’ordre du possible en France grâce au micro crédit pour pouvoir se chauffer. Le quotient familial nécessaire minimal varie selon les CAF mais tourne entre entre 400 et 700 €. L’argent prêté va servir à se payer le combustible, à condition de l’acheter chez un pro (factures).

Attention : la CAF demandera des justificatifs : devis, facture et RIB.

L’exemple de la CAF de la Haute Saône

Le prêt est de 1000 euros au maximum et peut financer la totalité des dépenses. Le quotient familial doit être compris entre 400 et 680 euros. Attention, il faut avoir soldé le micro crédit chauffage précédent (si vous en avez un en cours) avant d’en demander un nouveau. Les documents justifiant des ressources du foyer devront être joints à la demande. Le paiement, lui, peut être fait en 10 fois.

credit-chauffage

Sont exclus du dispositif : les personnes surendettées, celles qui ne touchent pas assez de prestations pour rembourser, celles qui touchent déjà le FDSL de la part du conseil général.

Le prêt combustible CAF : l’exemple de la CAF de la Somme

A chaque département ses modalités. Reste que du combustible (ils sont tous concernés : gaz, pétrole, charbon…), tout le monde en a besoin, et que des difficultés à payer, tout le monde en a aussi !

La CAF de la Somme a donc mis en place un prêt à taux 0 de mille euros pour répondre à cette demande hivernale de ses allocataires ayant un quotient familial en dessous de 800 € et qui touchent déjà une prestation sociale (dernière condition, avoir un enfant à charge).

Bon à savoir : le budget de la caisse de la Somme n’étant pas extensible, quand il n’y a plus de sous dans les caisses, le dispositif s’arrête.

Pour acheter un ordinateur ou du matériel informatique


Vivre ou étudier sans un ordinateur portable ou sans avoir le net à la maison n’est plus possible, même dans les foyers qui n’ont pas beaucoup d’argent. On peut donc s’acheter avec cette aide un PC, mais aussi une imprimante (l’outil parfait pour imprimer son CV quand on cherche du boulot).

Le prêt d’équipement en ordinateur : l’exemple de la CAF du Calvados

pre%cc%82t-ordinateurLes allocataires qui perçoivent déjà une prestation, qui ont un petit quotient (familial) et un enfant de + de 10 ans peuvent déposer une demande en ce sens. Même une surendettée peut le faire, si la commission de la BDF donne son accord.

Avec cette aide, on s’équiper : ordinateur et imprimante. Attention : l’achat doit se faire chez un commerçant en boutique, et non pas sur le net. Bon à savoir : le bénéficiaire doit quand même mettre 5% du prix total de sa poche. Montant de l’aide : 480 euros.


Pour aller plus loin : avoir internet quand on est au RSA.


Celui de la CAF de la Haute Vienne

Pouvoir s’équiper en informatique est un droit. En Haute Vienne, la CAF a un budget annuel pour cela (qui lui aussi n’est pas extensible). Ici, avoir un enfant à charge suffit, il n’y a pas de condition d’âge pour déposer le dossier. Les personnes en situation de FICP ou de rétablissement personnel n’y ont pas accès.

Montant : 500 euros, à rembourser tout au plus sur 2 an et à hauteur d’au moins 16 € par mois.

Procédure : une fois l’accord obtenu, faire faire un devis. L’argent est versé au professionnel directement et l’allocataire à 2 mois pour acheter ce qu’il a fait deviser. Les prix doivent être dans la moyenne de ceux constatés sur le marché.

Les associations peuvent vous aider !


Elles sont nombreuses à donner un coup de pouce aux chômeurs qui en ont besoin. Pour n’en citer que trois : la Croix-Rouge, les Restos et Emmaus.

Le micro-crédit personnel de la Croix-Rouge

Certes, ce ne sont pas des dizaine de milliers d’euros, mais quand même. Avec cet argent, on peut réussir à se réinsérer, ou du moins cela peut être un bon début. Et puis, pour ceux qui sont rejetés par les banques, c’est un coup de main providentiel, ces dernières n’étant pas réputées pour faire dans le sentimental.

Les accidents de la vie ne sont pas toujours une fatalité, encore faut-il trouver le soutien nécessaire pour cela.

Petit crédit

Une personne modeste peut donc obtenir un micro crédit, et ça, c’est une bonne nouvelle. Cette somme va lui permettre de se déplacer, en faisant réparer son véhicule en panne par exemple, de passer son permis de conduire, de trouver un logement en payant la caution, de se soigner, de se former…

La somme : elle est comprise entre 500 et 3000 euros, en fonction du projet mais aussi du profil du bénéficiaire. La Croix Rouge travaille pour cela avec des banques qui sont partenaires, et auxquelles elle apporte sa garantie.

Les Restos du Coeur proposent la même aide

Car les restos, ce ne sont pas qu’un panier repas pour ceux qui ont faim. L’association voit plus loin en faisant tout son possible pour aider les plus démunis à sortir de la précarité. Et comme à la Croix Rouge, cette aide est destinée aux exclus du système bancaires, ceux qui sont laissés habituellement sur la touche. Le remboursement ? C’est 3 ans pour trois milles euros.

SOS Familles Emmaus

Même chose : un soutien pour les familles rejetées par les banques. A noter : le partenariat de la caisse des dépôts au dispositif. Il y a un petit taux d’intérêt quand même, mais il ne va pas chercher loin puisqu’il est calqué sur celui du livret A.

En définitive, être chômeur, ce n’est pas seulement ne pas avoir de boulot, c’est aussi avoir de grosses difficultés à emprunter. Et au final, ce sont ceux qui sont en plus grande difficultés qui s’en sortent le mieux sur ce sujet, puisqu’ils peuvent faire des petits crédits auprès de la CAF ou de certaines associations.

Emprunter à 0% pour partir en vacances


emprunter-pour-les-vacancesParce qu’il est aussi important de savoir prendre un peu de bon temps même lorsqu’on rencontre des difficultés financières au quotidien, il est aussi possible de bénéficier d’un coup de pouce pour partir quelques jours loin de ses soucis.

Il n’est donc pas rare de voir certaines CAF mettre à disposition des petits crédits permettant de les financer, achat du matériel compris (pour partir en camping par exemple). La somme n’est pas très élevée, – de 1000 euros, mais peut faire la différence quand on est un peu juste.

Peut-on obtenir un rachat de crédit sans emploi ?


Vous avez fait plusieurs crédits à la consommation au plus haut quand vous étiez en activité. Maintenant que les taux ont baissé, vous aimeriez faire racheter ces prêts pour les étaler dans le temps. Souci : plus de travail…

Le chômage peut-il être un obstacle ?

Assurément. Attendez-vous à des refus en pagaille, même si à l’impossible nul n’est tenu. Des mensualités allégées seraient pourtant les bienvenues. Reste que tous les chômeurs ne sont pas logés à la même enseigne : situation familiale (seul ou en couple), ancienneté Pôle Emploi (indemnités), revenus autres, profil, capacité à retrouver rapidement un job…


Sur le même sujet : le meilleur organisme de rachat de crédit


Si la situation ne se décoince pas, il faut s’adapter aux demandes des banques, à savoir trouver un garant ou emprunter à 2. SI ça ne passe pas encore, tournez vous vers un courtier, il aura peut-être plus de chance. Enfin, dernière option, déposez un dossier de surendettement.