Les tarifs sociaux pour l’eau, le gaz et l’électricité

Les tarifs sociaux pour l’eau, le gaz et l’électricité
Notez cet article

Tout le monde peut connaître des fins de mois difficiles, suite à un chômage de longue durée, au passage au RSA, ou à la fin de se indemnisations comme demandeur d’emploi. Heureusement, en France, il existe des tarifs sociaux de l’énergie, permettant à qui est dans le besoin de faire baisser ses factures. L’abonnement social, qu’il s’agisse de l’aide à l’électricité, pour GDF ou l’eau est soumis à des conditions de revenus. Avant de faire sa demande (même si celle-ci peut parfois être automatique), il faut donc vérifier qu’on entre dans les bonnes cases.

Payer son eau moins cher

Pour le précieux liquide, ce sont maintenant les collectivités qui vont décider. A elles de mettre en place leur propre système, avec leur échelle de revenu, pour un tarif progressif adapté à la situation professionnelle et familiale de chacun.

Cette expérimentation vise à aller dans le même sens que celui qui a été donné à l’énergie ces dernières années, à savoir donner à tous les mêmes chances d’accès à des besoins fondamentaux, pour se laver, cuisiner, boire…

Pour quelles économies ?

Le geste financier pourra donc être fait sur la facture, en la diminuant, mais aussi en permettant aux endettés qui ne peuvent les régler d’échelonner les remboursements. Nous sommes toutefois dans une phase expérimentale, le processus est donc tout nouveau.

Combien va-t-on pouvoir économiser ? Le prix ne va pas être divisé par dix, mais la réduction devrait atteindre 20% sur les premiers m3, ceux dont personne ne peut se passer. Rappelons que l’eau potable est très chère en France et qu’il y a de fortes disparités selon les villes.

Des difficultés à payer : saisir le médiateur

Trouver des solutions à l’amiable et des accords, c’est s’éviter de forts désagréments, d’où la nécessité d’avoir recours au médiateur de l’eau en cas de litige avec son fournisseur.

Chacun à le droit de le saisir si la réclamation faite au service client n’a rien donné (il faudra apporter la preuve de votre envoi en lettre AR), et ce avant que 2 années soient dépassées depuis l’origine du litige.

Son action est gratuite. Lors de la demande, n’oubliez pas de joindre toutes les factures venant étayer votre version des faits. En principe, celui-ci doit vous répondre dans les trois mois.

Alléger sa note de gaz

Pour en bénéficier, il faut commencer par être dans un logement raccordé. Si le gaz est collectif, vous aurez les mêmes droits. Au niveau des ressources, on peut avoir un tarif adapté si on est à la CMU ou à l’assurance complémentaire santé.

Pour les autres, le revenu fiscal de référence doit être en dessous de 2175 euros par part fiscal (multipliez ce chiffre par 2 si vous vivez en couple, et par 2 1/2 si vous avez un enfant à charge).

La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas à vous de demander ce coup de pouce à GDF. C’est la CAF qui va directement contacter votre fournisseur pour l’informer de vos droits. Vous recevrez donc, en principe, une attestation en temps voulus. Et chaque année, le processus recommencera, si vous êtes toujours un bénéficiaire potentiel.

Les réductions

Pour qui a un compteur individuel, c’est au forfait, par rapport au montant de ce que vous avez à payer et à la taille de votre logement (+ les personnes qui y vivent).

La réduction sur la facture peut ainsi aller de 23 à 185 euros par an. En plus de cela, vous n’aurez pas de frais de mise en service éventuel à payer. Pour un compteur collectif, vous recevrez directement un chèque chez vous.

Le tarif social EDF

On est un peu ici dans le même fonctionnement et sur le même principe que pour le gaz. Les bénéficiaires sont les mêmes que ceux évoqués un peu plus haut, et le revenu fiscal de référence aussi.

Par contre, la réduction minimale qu’il est possible d’avoir est plus intéressante, puisqu’elle commence à 71 euros (à condition de consommer au moins cette somme).

Si vous êtes vraiment dans la galère, sachez que vous pouvez cumuler ce bon prix d’électricité avec l’aide du FSL si vous avez des dettes et le tarif spécial de solidarité GDF.

A LIRE AUSSI :

Si vous ne pouvez pas vous chauffer correctement, vous éclairez, prendre des douches par faute de moyens financiers, pas de panique : vous aurez droit à des réductions, mais attention, pas à la gratuité.